top of page

lavomatickx
Théâtre (ubik group)
 

Cette histoire pourrait avoir lieu un hiver à la fin des années 80 lorsque les Tueurs de Brabant retenait tout un nation en otage, dans un wasserette qui pourrait quant à lui se situer sur le territoire du Brabant, terre mythique de familles fortunées, de fermes carrées, de marécages et de crimes non-résolus. Le menaçe venant de l’extérieur est palpable.

Le spectacle se déroule dans un scénographie ultraréaliste. L’intrigue se définit comme un “long métrage” composé de cinq “courts métrages” qui sont reliés entre eux par un (deux?) fil(s) rouge : “la crise” et “notre besoin de raconter des histoires”:

• un thriller dans lequel un citoyen idéal, fier de son obéissance et de sa confiance en l’autorité, devient la victime d’une machine à laver chinoise ultra sophistiquée.

 

• un film nouvelle vague dans lequel une femme en détresse décide de s’enfermer dans le lavomatique pour s’inventer ses propres rituels de deuil.

• un western dans lequel un sans-abri, cow-boy déchu, médite sur le temps en attendant une mort imminente.

• un documentaire dans lequel un complotiste dit pour du faux ce qui est vraie. Ou le contraire?

• une dystopie futuriste dans laquelle les machines du salon-lavoir, à l’écart de l’oreille humaine, se racontent des mythes sur leur “créateur” pour se rassurer.

Tantôt acteur principal, tantôt second rôle et des fois figurant, chaque personnages délivre des bribes de son histoire personnel. Et si chacune d’entre elles peut être prise comme un récit unique, toutes cachent une pièce du puzzle qui constitue Lavomatickx et que nous laisserons au spectateur le soin d’assembler.

Avec : Sylvain Daï, Vanja Maria Godée, Beata Szparagowska et Emilia Tillberg

Écriture et mise en scène : UBIK Group / Cyril Aribaud, Sylvain Daï, Vanja Maria Godée, Yaël Steinmann, Beata Szparagowska, Sarah Testa, Anja Tillberg et Emilia Tillberg

Aide à l’écriture : Marie Henry

Création sonore : David de Four

Scénographie et lumières  : Cyril Aribaud

Regards extérieurs : Yaël Steinmann et Sarah Testa

Réalisation des décors : Ateliers du Théâtre de Liège

Régie son : Olivier Gurdebeke & Kevin Jaspar

Assistante stagiaire : Cinzia Borgosano

Assistante scénographie : Capucine Zumbrunn

06Lavo5.jpg
bottom of page