top of page

fas 3
performance (ubik group)
 

« Right now this is just a job.
If I advance any higher in this company,

then this would be my career.
And well, if this were my career,
I’d have to throw myself in front of a train. »

Jim Halpert dans «The Office »

 

L’ennui est palpable, il fait trop chaud, la plante est morte.
Un open space concentré, des objets désuets : une table, quatres chaises, un fax- machine, une cafetière, des mouchoirs, des dossiers, des bics, un interphone, un godemichet, une poubelle.

Entre sur scène, une femme. Elle a des gestes saccadés et vifs, elle porte un tailleur gris, son visage est effacé par un maquillage trop fade, beige.
Elle s’assoit derrière le bureau, écrit. Se lève. Arrose la plante (morte par noyade?) chiffonne un papier. Le jette. S’assoit et écrit... Se lève... Arrose la plante...

Une autre femme rentre, tout en beige. Elle est beige, elle suinte le beige.

Elle s’assoit, attend. Une troisième femme rentre (ou est-ce la première?) avec une allure plus décidée.

 

L’ouverture de Windows 95 accompagne le bruit de l’imprimante Epson LX 80 et une machine à calculer. L’énergie devient de plus en plus haute, elles s’influencent les unes les autres.
Il y a des conflits dans les parcours, des entrechocs et des oppositions, des bugs, des fixations, et des entrelacs. Tout ceci dans un rythme de plus en plus frénétique : de l’ennui palpable on est arrivés à un chaos, palpable.

 

Tout ceci va mal finir.

Durée 1h (pour la version installation in situ la durée peut varier)

Sans parole

Concept : Renan Martins, Sarah Bleasdale & UBIK Group,

Composition sonore : Erik Heestermans

Mise en scène et chorégraphie : Sarah Bleasdale et UBIK Group

Interprétation (tournante) : Anja Tillberg/Erik Heestermans, Emilia Tillberg/Beata Szparagowska et Vanja Maria Godée/Sylvain Daï

Photographie : Beata Szparagowska

Regie son : Sarah Bleasdale

Graphisme : Emilia Tillberg

03Fas6.JPG
bottom of page